Category Archives: Événement

Changez la vision du handicap en entreprise !

Changez la vision du handicap en entreprise !

Pourquoi un article sur la vision du handicap ?

En premier lieu tout part d’un message reçu sur LinkIn. « Bonjour, je recherche quelques partenaires afin de m’accompagner dans mon  projet paralympique PARIS 2024 …  »

Ensuite, de belles rencontres, de francs fous rire et une envie folle de vivre une aventure humaine avec une équipe formidable. Evidement si on voit briller une médaille française à Tokyo et à Paris en 2024 autour du cou de notre champion nous serons les plus heureux du monde :). 

Mais revenons au sujet de l’article : la vision du handicap !

Les handicaps sont multiples et bien souvent méconnus. Dans l’esprit public le handicap se résume au fauteuil roulant. La preuve en est du symbole signalant les places réservées aux handicapés. Pourtant il est loin d’être la norme. Il ne concerne que 2% des personnes en situation de handicap qui travaille. Il faut savoir que 85% des handicaps sont invisibles. Pour en finir avec les chiffres, 80% des travailleurs handicapés n’ont pas besoin d’aménagement spécifique de leur poste. De nombreuses personnes handicapées n’osent pas le révéler à leur employeur. La peur de perdre leur emploi ou de voir leur carrière professionnelle freinée est forte.

Bref, tout cela m’a amené à la réflexion suivante : Pour lutter contre les préjugés et faire que tout le monde se sente concerné, un travail d’information reste à faire ! Et ça, ça me plait !

Aujourd’hui, Optimisez votre contribution Agefiph en communiquant sur l’engagement de votre entreprise en faveur de l’emploi des personnes handicapées dans le cadre de votre politique RSE.

Bénéficiez pour votre entreprise des retombées positives, tant en interne qu’en externe, liées à cette collaboration innovante.

IS2C et Handiamo ! vous proposent des solutions et des événements qui cassent les codes de représentation du handicap tout en permettant à vos collaborateurs de vivre des moments intenses et ludiques.

Tout cela en collaborant et en soutenant la carrière d’un sportif de haut niveau paralympique qui prépare les Jeux Paralympiques de Tokyo 2020 et et Paris 2024.

Vladimir Vinchon est né a Saint-Quentin (02) le 24 janvier 1974. Rien ne le prédestinait à devenir cavalier de l’équipe de France de dressage handisport….

Comme beaucoup d’enfants, il débute l’équitation à l’âge de 8 ans par des cours de poney. A 15 ans, c’est l’apprentissage du métier de lad-jockey puis la carrière professionnelle de jockey.

Le 1er septembre 1994, au lendemain d’une belle victoire dans une grande course en Belgique sa vie bascule. Victime d’un accident de voiture, le diagnostic est irrévocable : Amputation de la jambe droite.

Du monde des courses hippiques au para-dressage, il n’y a qu’une foulée ! 

Suivent 4 mois de rééducation, le ré-apprentissage de la marche, l’adaptation de sa prothèse et une dizaine d’années pour se reconstruire. Mais la passion, la compétition et l’envie de remonter à cheval sont toujours présentes.  C’est tout d’abord avec la pratique du basket fauteuil que notre homme revient au sport.  Il surmonte son handicap et grâce à son mental de champion il trouve la force de se battre et de retourner à la compétition.

En 2006 et 2007, les premiers résultats tombent : Médaille d’or aux championnats de France en saut d’obstacle et l’argent les deux années suivantes. Fort de ses résultats, Vladimir a besoin de repousser ses limites. C’est ainsi qu’il décide de préparer les Jeux Paralympiques.

D’abord Londres en 2012, il finit 7ème. Pour Rio, un coup dur, Tarantino Fleuri son cheval de tête essuie des soucis de santé.  Aujourd’hui il vise ceux de Tokyo 2020 et surtout Paris 2024. L’objectif est de ramener la médaille d’Or à la France.

Alors, amis passionnés de challenge, et d’équitation, nous avons besoin de trouver un deuxième cheval de dressage pour préparer Paris 2024…

Vous souhaitez associer votre image de marque à celle d’un sport de haut niveau. Vous vous retrouver dans les valeurs de l’art, de l’esthétisme et de la communication ou tout simplement vous souhaitez soutenir un sportif de haut niveau.

Rejoignez nous !

 

Pourquoi et comment mettre en avant le cheval lors d’un événement équestre ?

Pourquoi et comment mettre en avant le cheval lors d’un événement équestre ?

Le cheval est primordial lors d’une manifestation équestre ! C’est lui qui donne tout le sens à l’événement. Mais alors, pourquoi et comment le mettre en avant ?

Pourquoi mettre le cheval en avant lors d’un événement équestre ?

Il paraît évident que lors d’un événement équestre, le cheval soit d’une importance capitale. En effet, le cheval constitue l’essence-même du monde équestre.
Au delà de la beauté de l’animal, le cheval est, depuis des siècles, un symbole d’élégance, de prestige et de puissance. Un événement équestre réussi, ce n’est pas uniquement un événement affichant de nombreux participants et d’importantes recettes, c’est aussi et surtout un événement qui véhicule les bons messages et valorise un savoir-faire unique. Cela passe principalement par la mise en lumière du cheval, ainsi que des métiers qui l’entourent !

Les événements équestres attirent majoritairement des passionnés du cheval. Les visiteurs attendent donc de voir le cheval mis au centre de toutes les attentions, aussi bien pour sa grâce que pour ses performances.

Ainsi, un événement équestre sans mise en valeur du cheval ne peut en aucun cas satisfaire ses participants ni répondre à ses objectifs.

Comment mettre le cheval en avant lors d’un événement équestre ?

Aussi étonnant que cela puisse paraître, il n’est pas simple de mettre en avant le cheval lors d’un événement équestre. Il s’agit d’un véritable sujet auquel il est impératif de réfléchir dès le début de l’organisation de l’événement à venir.

Bien entendu, il est primordial de placer le cheval sur l’ensemble de vos supports de communication, tant dans les visuels que dans les éléments de langage. Les valeurs du cheval doivent être mises en exergue. Le décor est ainsi planté !

La difficulté réside dans la valorisation du cheval le Jour-J. Il faut présenter le cheval aux visiteurs et le dévoiler dans sa discipline fétiche, tout en respectant, bien évidemment, l’animal et ses besoins.
Inutile de préciser que le cheval n’est pas à l’aise avec les bains de foule ! Il faut donc, avant toute chose, tenir compte du bien-être de l’animal afin de concevoir l’événement intelligemment. Organiser un événement équestre, c’est avoir la Passion du Cheval, et donc le placer au centre de toutes les attentions. C’est là, la véritable clé du succès. IS2C saura vous accompagner pour que vos événements équestres soient un succès. 🙂

Retour sur cette belle année 2016…

Retour sur cette belle année 2016…

IS2C revient sur ses rencontres qui ont marqué son année 2016…

Une année pleine d’émotions…

Pour IS2C, 2016 c’est avant tout la première année d’activités…une aventure nouvelle qui s’est avérée riche en émotions, chargée de rencontres et débordante d’opportunités ! Retour donc sur une année placée sous le signe de la convivialité et de la solidarité, le tout dans le milieu exceptionnel du cheval.

…et chargée de rencontres enrichissantes !

Tout d’abord, voici deux agences évènementielles fabuleuses avec qui j’ai pris plaisir à travailler : Giglam et CCE Organisation. Nous avons créé ensemble deux beaux événements à Chantilly et en plein coeur du Pays d’Auge.
Un travail main dans la main qui a permis de belles réalisations !

J’ai également été ravie de rencontrer les artistes et les sportifs au grand coeur qui ont soutenu les associations pour lesquelles IS2C a monté des évènements : Marina Hands, Nicolas Cazalé, Stephan Leyshon, Hervé Godignon, Astier Nicolas, Kevin Staut, Jane Richard Philipps, Julien Doré, Pierre Fleury, Jacques Ricou.

Je tiens aussi à remercier le Centre des Jeunes Dirigeants qui me permet d’avancer dans le bon sens et de faire de belles rencontres.

Je salue également l’agence SOCIALEVEN : des jeunes pleins d’ambition et de talents, mais avant tout des passionnés de leur métier ! Le fil rouge de tous ces événements, rencontres et collaborations reste bien-sûr le cheval, vecteur de passion, d’humilité et de bonne humeur.

Cette année 2016 aura donc été riche pour IS2C…2017 n’a qu’à bien se tenir ! Hâte d’attaquer cette nouvelle année avec de nouveaux projets et de nouvelles rencontres !

Merci à France Galop, au Haras de Bouquetot et l’Association des jockeys pour leur confiance.

Enfin, un merci très spécial à mon association de coeur JustWorld International qui a été à l’origine de la création de IS2C.

Excellente année 2017 ! 

IS2C

 

L’Ecoute Client

L’Ecoute Client

En B2B comme en B2C, l’écoute client reste une problématique majeure ! En quoi consiste-t-elle ? Peut-on éventuellement s’en passer ?

En quoi consiste concrètement l’écoute client ?

Tout professionnel, aussi bien dans l’univers du B2B que du B2C, se voit confronté à la problématique de l’écoute client. En effet, pour répondre au mieux aux besoins du client, il est nécessaire de l’écouter afin de comprendre quelles sont ses attentes.

En tant qu’agence événementielle, quel que soit le projet à mettre en place, il débute avant tout par l’expression de besoins du client. Il décrit alors le contexte, ce qu’il attend, son budget, ses contraintes…

Cependant, une bonne écoute client ne se limite pas à prendre note de ce que décrit le client. Il faut aller plus loin. Effectivement, entre les attentes clairement exprimées, les attentes implicites et les attentes latentes, il peut parfois y avoir une grande différence. C’est donc au professionnel de poser les bonnes questions afin d’anticiper les besoins de son client et de susciter de nouvelles attentes.

Peut-on s’en passer ?

Bien entendu, l’écoute client est indispensable en amont de toute négociation et de tout projet. Sans cela, il est impossible de répondre correctement aux attentes de son client et de lui donner entière satisfaction.

Par ailleurs, tout au long du projet – et ce, notamment en événementiel – il ne faut pas hésiter à sonder d’éventuels nouveaux besoins auprès de son client. Ils peuvent évoluer au cours de la phase d’organisation de l’événement.

N’oublions pas qu’un client pleinement satisfait le fera savoir autour de lui, recommandera vos services et n’hésitera à faire de nouveau appel à vous à l’avenir…il faut donc en prendre soin !

Les Hommes de l’Ombre

Les Hommes de l’Ombre

Lorsque l’on évoque la réussite d’un événement ou le succès d’une entreprise, nous pensons peu aux Hommes de l’Ombre qui ont oeuvré à son organisation et à sa concrétisation.

Qui sont ces Hommes de l’Ombre ?

La réussite d’un événement est bien souvent associée à un nombre important de participants ainsi qu’à des retombées positives. Plus il y a de réactions et d’avis positifs de la part des participants – notamment sur la toile – plus le succès de l’événement est reconnu. Ainsi, ce sont souvent les grands noms de l’événementiel et les acteurs renommés qui sont encensés suite à un événement réussi. Cependant, ce que les participants savent peu, c’est qu’aux côtés de ces organisateurs bien connus, bon nombre d’hommes et de femmes s’activent au quotidien pour mener à bien ces projets d’envergure. Qu’ils soient stadiers pour les rencontres sportives, chefs de projet événementiel sur des meetings, bénévoles pour des festivals ou encore cavaliers d’entrainement pour les courses hippiques, ils contribuent tous à la bonne marche de leurs entreprises, projets ou événements. Sans l’implication de ces Hommes et femmes de l’Ombre, les événements que l’on connaît tous ne pourraient pas avoir lieu.

Comment les valoriser ?

Bien qu’ils aiment briller par leur discrétion, il est tout de même important de valoriser toutes ces personnes qui ont oeuvré à la réussite et au succès de l’entreprise ou de l’événement.

De plus en plus, les Hommes de l’ombre sont alors remerciés. Aujourd’hui, par exemple, rares sont les spectacles au théâtre où les régisseurs ou les accessoiristes ne sont pas remerciés en fin de séance.

Certains ont même pensé à des actions encore plus symboliques pour exprimer leur reconnaissance à leur personnel. C’est notamment le cas des Trophées du Personnel des Courses et de l’Elevage, qui récompense de différents prix les employés les plus méritants de la filière hippique.

« La réussite appartient à tout le monde. C’est au travail d’équipe qu’en revient le mérite. »
Franck Piccard, skieur alpin

Comment gérer face à un non-événement ?

Comment gérer face à un non-événement ?

Même lorsque l’on a tout prévu, l’annulation d’un événement peut arriver à tout moment, même à la dernière minute…mais alors, comment gérer face à un non-événement ? Comment communiquer le bon message ?

Le non-événement, la situation tant redoutée…

Que l’on soit dans l’événementiel ou non, nous pouvons tous être amenés à organiser des événements dans le cadre professionnel. Il s’agit d’une réelle responsabilité avec une logistique parfois insoupçonnée ! Néanmoins, même lorsque l’on a tout prévu, il peut arriver que nous soyons confrontés à un changement de dernière minute nous obligeant à annuler l’événement tant convoité…Il faut alors décommander, le plus rapidement possible, l’ensemble des prestataires missionnés le Jour-J…

Nombreux sont ceux qui vivent cette annulation comme un véritable échec. On se remet en question, on se dit que l’on a pas anticipé l’ensemble des points de vigilance…mais en réalité, les annulations d’événements sont très souvent le résultat d’un concours de circonstances, et non d’un manquement dans l’organisation en amont.

J’ai été confrontée à cette situation récemment. Tout était prêt pour le Grand Jour, mais suite à une série d’annulations liée à l’actualité, nous avons dû en partie annuler l’opération et proposer une autre offre à nos clients tout aussi haut de gamme. Nous avons dû repenser l’organisation de l’événement.

Il est vrai que c’est un sentiment désagréable mais il ne faut, en aucun cas, le vivre comme un échec…bien au contraire ! Cela fait partie des risques du métier. Il faut alors en tirer les bonnes conclusions et repartir de plus belle pour les prochains événements, plus motivé que jamais !

Comment communiquer le bon message ?

Concernant les participants, il est bien entendu indispensable de leur communiquer l’annulation de l’événement. Pour cela, le mieux reste encore d’assumer pleinement les raisons de ce non-événement. En effet, il n’est pas forcément nécessaire de rentrer dans les détails mais une explication honnête sera bien mieux accueillie par vos interlocuteurs.

Aussi, évitons de véhiculer un message négatif. Aussi déçu soit-on, il est préférable de se montrer optimiste et motivé pour les prochains événements. Alors, dans l’idéal, il faut bien-sûr présenter ses excuses aux participants, leur expliquer brièvement les raisons de l’annulation et leur donner rendez-vous prochainement…le tout avec un ton le plus optimiste et jovial possible ! Ce n’est que partie remise !

67eme Gala des Courses

67eme Gala des Courses

10 mai 2016, Grandes Ecuries du Domaine de Chantilly

Des regards !

De cette soirée de gala, il restera en mémoire de nombreux regards : celui de Jacques Ricou président de l’Association des Jockeys enthousiaste, celui des lauréats tout à la fois pétillants et malicieux, celui de Nicolas Cazale parrain de la soirée, ému, et tant d’autres encore…

Flashback !

Dès le lundi soir, les équipes techniques investirent les lieux, en plein montage. Le dôme et la nef des Grandes Ecuries de Chantilly, se transforment alors pour laisser place à ce qui va devenir le théâtre de la soirée du lendemain.

Le jour J, dès 8H, les sculptures monumentales de l’artiste Emmanuel Kieffer, trouvent leur place dans la cour. L’installation se poursuit, le bleu nuit, couleur reine de la soirée, part les couloirs et la scène.

Tests lumière, son, leadfloor, mais aussi dressage de table, l’activité bat son plein. Un peu plus tard, ce sont les voitures Ford qui font leur entrée, notamment la célèbre Mustang.

On time !

Dans l’après-midi, les répétitions s’enchaînent tour à tour. Présentateur, magicien, partenaires, orateurs, prennent leurs marques et travaillent leurs discours sous l’œil affûté des régisseurs et de la topeuse. Les photographes ajustent leurs appareils. Les caméras sont en marche. Le cocktail est en place, la salle de dîner aussi, derniers réglages, le photocall attend ses premières victimes… Le rideau peut alors s’ouvrir et laisser entrer les premiers invités…

DSC_0457

Action !

Les premiers véhicules se garent, les pavés tintent sous les talons des dames. Smokings, et robes de gala entrent dans la danse. Dans l’allée principale, les étudiants de l’Afasec créent une haie d’honneur aux couleurs des casaques des lauréats de l’année.

Au bout, chacun s’immobilise, prend la pose, sourit ou s’amuse devant le photocall. Les flashs crépitent. Le cocktail d’accueil se fait dans le musée, au plateau, laissant à chacun le loisir de le découvrir ou redécouvrir. Si la pluie s’invite à la fête, bientôt les portes du dôme s’ouvrent pour laisser place à la cérémonie des Cravaches d’Or.

L’effervescence est à son comble, les invités s’engouffrent et s’installent.

C’est un moment magique de complicité, de sourires et d’émerveillement qui ouvre la soirée. Stefan Leyshon, illusionniste, transporte chacun, entre apparition de champagne, cigarette volante et neige virevoltante. Tous sont sous le charme.

Philippe Bouchara, maitre de cérémonie de la soirée, fait alors son entrée, invitant sur scène le président de l’Association des Jockeys, Monsieur Jacques Ricou. Les discours se succèdent mais les mots qu’ils soient D’Eric Woerth, maire de la ville de Chantilly ou de Nicolas Cazale, traduisent l’engagement et la passion de ces sportifs de haut- niveau.

Ces valeurs sont les traits d’unions entre ces hommes, que ce soit pour les lauréats des Chevaux d’Or : Son Altesse Aga Khan, le Prince Khalid Abdullah pour le plat, Guillaume Macaire, Benoit Gabeur, et Xavier Papot pour l’obstacle, mais aussi pour tous les jockeys présents.

A chaque remise de prix, l’on voit défiler sur les ecrans et le ledfloor, les victoires des nommés… Emotion !

Par la suite, Lukas Delozier se voit remettre l’Etrier d’Or. 39 victoires en 2015 et une légende à ses côtés pour lui remettre ce trophée Mr Christophe Pieux.

Une pensée particulière pour les disparus a lieu alors avant de reprendre la cérémonie. Mémoire ô combien importante, pour tous les gens réunis dans la salle ce soir-là.

Du côté du Trophée des femmes jockeys, Pauline Dauminois et Nathalie Desoutter radieuses, montent sur le plateau pour se voir remettre le trophée des mains du vice-président d’Atol, Xavier Buchet. A nouveau, le dévouement, la passion, le travail sont les maîtres mots.  Des qualités partagées par le milieu de l’optique.

Kevin Nabet et Xavier Buisson, reçoivent eux une cravache de bronze remise par Mr Bouyssou, représentant de la société Ford, dont les voitures ornent la cour. Un clin d’œil à la puissance et la rapidité des partenaires de nos sportifs.

Pauline Prod’Homme surprise et ravie, reçoit une cravache d’Honneur de la part de Jacques Ricou pour ses victoires à la fois sur le plat mais aussi à l’obstacle.

Stefan Leyshon remonte alors sur scène faisant apparaître LA Cravache d’Or. Celle attendue par tous.

Année particulière puisque ce ne sont pas deux, mais trois  médaillés : Pierre- Charles Boudot, Bertrand Lestrade, et Christophe Soumillon, qui sont salués par le parrain de l’édition : « cet investissement en fait des êtres à part. » exprime ce dernier.

A l’issue de la traditionnelle photo des heureux … lauréats… tout le monde se retrouve dans la nef pour diner, découvrant la haie d’honneur des coupes de champagne. La salle s’est aussi parée de bleu nuit, et les chandeliers sur table font sensation. Les discussions vont bon train, les rires fusent.

Place à la vente aux enchères au profit de l’association. Œuvres d’art, séjours, et grands vins se succèderont pour séduire les acquéreurs, sous le marteau de Maître Pierre-Yves Lefèvre : 33 000€ seront récoltés.

DSC_0667

Epilogue

La soirée s’achève. Il est temps de se dire au revoir.

A nouveau des regards : complices ceux-là… des invités entre eux, de l’équipe technique prête à démonter, du restaurateur à ses équipes…

« La vocation, c’est le bonheur d’avoir pour métier sa passion. «  Ecrivait Stendhal. Nul doute que cette soirée en fut la preuve.

CO

 

 

Pégase et Icare pour JustWorld International : retour sur un évènement magique, monté par IS2C

Pégase et Icare pour JustWorld International : retour sur un évènement magique, monté par IS2C

05 novembre 2015  Pégase et Icare pour JustWorld International : retour sur un évènement magique, monté par IS2C

Il est de ces instants qui vous font briller les yeux. IS2C est ému et fier d’y avoir contribué.

Certaines images qui restent : comme ces mains jointes,  ces sourires et cette standing ovation sous les lumières du chapiteau.

« Le cirque, c’est un rond de paradis dans un monde dur et dément. » écrivait Annie Fratellini. Tout est dit ! Le ton de la soirée est donné.

Ce 5 novembre 2015, Alexis Gruss, sa famille et les Farfadais nous offraient une représentation de Pegase et Icare.

Alexis Gruss que l’on appelle le Maître écuyer, une histoire de famille. C’est en la personne d’une charmante écuyère, Maria Martinetti, qu’André-Charles Gruss, fondateur de la dynastie, épouse à la fois le cirque et le cheval. Alsacien tailleur de pierre, il est né à Sainte-Marie-Aux-Mines, il y a plus d’un siècle et demi. André-Charles et Maria Gruss sont les grands-parents du célèbre auguste «Dédé» Gruss, père d’Alexis, dont la maman elle-même, Maud Lautour de son nom de jeune fille, descendait d’une grande famille de tradition foraine, celle de la ménagerie Poisson, qui remonte à 1796. C’est principalement à travers leur réputation «d’équestriens» que, très rapidement, se développe la notoriété des Gruss, laquelle ne fit que s’enrichir au fil des générations, pour donner ce cirque de création

Plus de 6000€ ont été récoltés pour l’association. Mais au-delà de ces fonds, un vrai esprit d’entraide s’est créé.

Récit :

Lumière, musique, c’est alors qu’Alexis Gruss, accompagné de Jessica, entre en piste pour ouvrir le spectacle.

Les yeux du Maître pétillent. S’il est une chose qui tient à cœur à cette famille, c’est la générosité et le cheval comme lien. Le cheval qui quoi qu’il arrive reste. Le cheval comme passeur, d’émotions, de rêves, d’espoir !

Tant de choses qui riment avec JustWorld. De fait, ce sera alors à Jessica de prononcer les mots magiques, ceux qui font que l’émerveillement peut commencer, ceux qui font partie de la tradition : place au cirque

 

2h30 de show où se mêlent équestre et aérien, voltige, liberté, haute-école, tissu, pole dance, et jonglage. Le talent de chacun est sublimé par la présence des autres, les uns ne peuvent faire sans les autres comme dans la pyramide équestre, où l’équilibre vient de tous. Tout un symbole.

Et pendant ce temps-là, nous découvrons le montant récolté qui sera dévoilé à l’issue du spectacle.

Il est l’heure, celui des saluts.

Au milieu des artistes, Jessica et Eric Brion, directeur général d’Equidia s’avancent. Il est celui qui lui révèlera la recette de la soirée.

Les mots du Maître résonnent pour remercier chaleureusement Jessica, Eric prend alors le micro : entre les dons et les places 6600€ permettront d’aider les projets JustWorld, permettront aux enfants de sourire.

Nul doute en voyant ceux sur les photos que la marche est en cours.

« Ce chapiteau est le vôtre » conclura Alexis.  Générosité, nous vous le disions. Un chapiteau où tout le monde vibre à l’unisson.

Cette soirée n’aurait été possible sans le soutien indéfectible d’Equidia, que nous remercions encore.

 

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer